• Accueil > Spécialités - Physiologie du sport > Isocinétisme CON-TREX

Isocinétisme CON-TREX

L’isocinétisme est une méthode d’évaluation de la force musculaire et de renforcement à l’aide d’un dynamomètre (CON-TREX). A chaque muscle (agoniste) correspond un muscle dit antagoniste.

Lorsque le muscle agoniste se contracte, le muscle antagoniste est relâché.

Cette méthode permet de mesurer la force des muscles agonistes et antagonistes de nombreuses articulations (épaule, coude, poignet, hanche, genou, cheville et rachis lombaire) et de les renforcer spécifiquement.

Principe de fonctionnement

Fiches patients sur l'isocinétisme CON-TREX

L’articulation est mobilisée autour de son axe à une vitesse constante.

De manière à ce que la vitesse soit maintenue constante, une contre-résistance s’applique au segment de membre mobilisé dès lors que le sujet atteint la vitesse paramétrée.

Cette contre-résistance est proportionnelle à la force développée par le sujet.

L’évaluation du muscle peut se faire en mode concentrique (lorsque le muscle se contracte en raccourcissement) et en mode excentrique (lorsque le muscle se contracte en allongement).

Intérêt

L’évaluation est réalisée par un médecin du sport. Lors de cette évaluation, quelle que soit l’articulation testée, nous allons toujours mesurer :

• la force de l’agoniste et de l’antagoniste de l’articulation évaluée

• en mode concentrique et excentrique

• le couple agoniste-antagoniste de l’articulation controlatérale.

L’évaluation va alors permettre de mettre en lumière :

• un déficit musculaire en comparaison à la force musculaire du même muscle du côté opposé

• un déséquilibre articulaire entre le muscle agoniste et antagoniste par faiblesse de l’un des deux

• si le déficit est en mode concentrique et/ou excentrique.

A partir de cette évaluation, les kinésithérapeutes vont pouvoir renforcer spécifiquement le muscle déficitaire dans le mode de contraction évalué. Ce renforcement va être très maîtrisé grâce au système de résistance auto-adaptée et aux mesures de la force musculaire.

Indications

Evaluation des sportifs de haut niveau (genou, épaule, rachis) :
- correction d’éventuels déficits visant à limiter le risque de blessures
- individualisation de la préparation physique

Evaluation à 6 mois après ligamentoplastie du ligament croisé antérieur pour orienter la fin de la rééducation et de la réathlétisation

Correction des déséquilibres musculaires chez les lombalgiques chroniques

Correction des déséquilibres musculaires de l’épaule

Spécialités
Réseaux sociaux