• Accueil > Spécialités - Anesthésie > En savoir plus sur l'anesthésie en France

En savoir plus sur l'anesthésie en France

Dix millions d'anesthésies par an en france

En moyenne, au cours de sa vie, chaque Français bénéficie de 7 anesthésies ! Le nombre annuel total de ce type d'intervention est évalué, dans notre pays, à 10 millions, chiffre qui a plus que doublé en 16 ans. L'anesthésiste-réanimateur considère que s'il y a peut-être de « petites » interventions chirurgicales, il n'y a jamais de « petite » anesthésie.

Les risques de l'anesthésie ont considérablement diminué au cours de ces dernières années, mais ils restent la préoccupation constante d'une spécialité qui n'a cessé d'élaborer des moyens de surveillance et d'organisation médicale afin de les limiter autant que possible.

Cette organisation de l'anesthésie a été facilitée par des dispositions législatives, voulues par l'ensemble de la spécialité, qui ont contraint hôpitaux et cliniques à assurer la sécurité anesthésique des patients.

Parmi les éléments qui participent à cette sécurité figurent le monitorage péri-opératoire, la salle de surveillance postinterventionnelle et la consultation pré-anesthésique qui est devenue une obligation médico-légale.

Or, l'utilité de cette consultation, ses objectifs et ses modalités ne sont pas toujours bien compris par les autres médecins, parfois même de ceux qui utilisent quotidiennement l'anesthésie.

La consultation préanesthésique remplit des fonctions multiples : évaluation du patient et des risques péri-opératoires qu'il présente, choix non seulement de la technique d'anesthésie la mieux adaptée à la situation mais aussi de la stratégie transfusionnelle et, enfin, information du patient. Celle-ci, humainement et déontologiquement souhaitable, est devenue nécessaire sur le plan médico-légal.

Le medecin-anesthesiste

En France, l'anesthésiste est un médecin qui a suivi une spécialisation en anesthésie et en réanimation pendant 5 années, soit au total 11 années d'études. C'est lui qui a la responsabilité de l'anesthésie et des techniques d'analgésie post-opératoire. Il exerce au sein d'une équipe de médecins anesthésistes, permettant ainsi la continuité des soins 24h/24. Il est souvent assisté par des infirmier(e)s spécialisé(e)s en anesthésie (IADE).

Les risques de l'anesthésie ont considérablement diminué au cours de ces dernières années, mais ils restent la préoccupation constante d'une spécialité qui n'a cessé d'élaborer des moyens de surveillance et d'organisation médicale afin de les limiter autant que possible. Cette organisation de l'anesthésie a été facilitée par des dispositions législatives, voulues par l'ensemble de la spécialité, qui ont contraint hôpitaux et cliniques à assurer la sécurité anesthésique des patients.

Spécialités
Réseaux sociaux